Chantal Atelin a implanté à Altier une sculpture édifiée en tubes de métal ronds intitulée Trait 18. Cette sculpture privilégie la figure géométrique dynamique du triangle et s’affirme par sa légèreté. La linéarité structure l’espace et développe un plan/espace par l’effacement des limites de la sculpture et l’intégration des espaces intérieur/extérieur. Ce Trait enferme le vide, cerne l’air qui devient la sculpture même. Le regard de l’observateur est à l’intérieur de l’espace défini et à l’extérieur, c’est-à-dire dans le paysage.

Le jeu du Trait avec la lumière est primordial, créant des ombres toujours en mouvement comme autant de dessins évoluant avec le soleil. Le Trait est une construction dont la réalisation dévoile l’aspect minimal, un volume creux qui questionne les notions de structure, de support, de surface et bouleverse les repères géométriques usuels. Les plans spatiaux multiplient les perceptions à l’infini.